En cas de doute, après avoir joué au nouvel Astro Bot, je confirme qu'il est le digne héritier des plateformes des années 90 - Astro Bot (2024)

13/06/2024


Mon premier contact avec AstroBot Il a été réalisé avec sa version pour réalité virtuelle, qui figurait dans le pack de jeux ajoutés lors de l'achat du PSVR. Comme tous ceux qui l’ont essayé peuvent l’imaginer, l’expérience a été surprenante et agréable. Et la plus grande vertu de cet adorable robot est aussi la « pénitence » qu'il est toujours destiné à servir d'étape de démonstration, tout comme il l'a également fait sur PS5 pour montrer les vertus de la vibration haptique de la DualSense.

Mais loin d’être simplement un laboratoire de tests, Astro Bot était également l’une des meilleures expériences de plateforme aujourd’hui et il était donc temps de sortir un jeu à part entière. Ainsi, ce qui n'était auparavant qu'un ensemble de démos collées ensemble (selon les propos du directeur de Team Asobi, Nicolas Doucet), s'est désormais transformé en un titre complet qui Nous avons déjà pu jouer lors du Summer Game Fest et dont nous vous donnons tous les détails.

Dans cet Astro Bot, nous trouvons à nouveau un schéma de niveaux, mais cette fois bien plus. Il y a quelques jours confirmé dans un blog PS que nous aurions 80 niveaux, répartis sur 6 galaxies. L'histoire possible qui unit le voyage entre ces mondes m'est inconnue (même si nous admettons que c'est peut-être la moindre des choses), mais ce dont je suis clair, c'est que chacun des scénarios est un gaspillage de créativité et une imagination débordante.

Astro Bot est un délice sensoriel

Le premier niveau auquel j'ai joué était sur le thème tropical. Comme d'habitude dans Astro Bot, vous pouvez vous faire une idée de à quel point son design est spectaculaire et aussi ses graphismes. L'eau est impressionnante, il y a une énorme quantité d'objets sur l'écran, les vibrations haptiques sont à l'ordre du jour, la physique est un plaisir et il n'y a pas un seul problème graphique. Il est impressionnant de voir le mouvement du sable, la sensation de marcher sur la boue transmise par la commande ou de ressentir les pas délicats sur le verre.

AstroBot

La mission principale à tous les niveaux était récupérez 7 robots perdus dans chaque niveau et, pour cela, ou du moins d'après ce que j'ai vu, chaque niveau a sa propre mécanique qui, suivant la philosophie de conception de Nintendo, ne peut pas se répéter. Par exemple, dans ce niveau, nous pourrions nous transformer en ballon, dans un autre avec un thème de construction, nous pourrions faire une avance rapide propulsé avec un sac à dos en forme de chien, nous pourrions attirer des bouteilles avec un aimant pour les lancer plus tard, etc.

"Chaque niveau possède ses propres mécanismes qui, conformément à la philosophie de conception de Nintendo, ne peuvent plus être répétés"

Mais tout ne tourne pas autour des mécanismes principaux à cette époque et, par exemple, vous pouvez jouer au basket et essayer de dunk des balles dans un panier à un certain point d'un niveau, vous pouvez plonger sous l'eau, sauter par-dessus de la peinture en mouvement, continuer à briser du verre. les plateformes, patiner, rebondir sur les murs...Et tout cela grâce à un gameplay rapide et fluide.

Bien sûr, il y a des mécanismes qui reviennent des épisodes précédents, comme tirer des câbles ou abaisser une fermeture éclair, le tout avec leurs vibrations correspondantes dans la commande. De plus, les ennemis et la manière de les éliminer restent les mêmes : attaque au corps à corps ou déclenchement de lasers en sautant.

L'héritier des plateformes des années 90

Ce qu'il y a aussi un grand nombre d'ennemis différents, chacun avec le design le plus particulier. Bien que ce ne soit pas un jeu difficile, il existe de nombreuses façons de mourir et elles sont toutes étonnamment amusantes, ce qui me rappelle beaucoup Crash Bandicoot 3: Warped.

AstroBot

Et, dans une certaine mesure, Astro Bot prend le relais de toutes ces livraisons des années 90 de la manière la plus actuelle possible et en tirant parti de toutes les ressources possibles. Je me demandais s'il y avait des limites à l'imagination, une question que j'ai transmise à Nicolas Doucet lui-même. « Lorsque nous avons une idée, il y a une période de test de deux semaines. De nombreuses idées sont écartées, mais il y en a d’autres qui fonctionnent et sont incluses dans le jeu. « Nous veillons à tester tout ce que nous mettons en œuvre », a-t-il répondu.

Ce qu'il y a de place, ce sont les clins d'œil aux sagas PlayStation les plus importantes, et à beaucoup de ces robots que nous devons trouver Ils ont l'apparence de personnages connus, comme nous l'avons vu dans Astro's Playroom. Bloodborne ou God of War n'étaient que quelques-uns des présents, mais désormais le roster s'étoffe d'interventions très cocasses, que je vous laisserai découvrir le moment venu. En fait, j'oserais aussi dire qu'il y a des clins d'œil aux jeux vidéo en général, comme Donkey Kong lui-même et Super Mario en général.

Mais en continuant avec la démo, les niveaux auxquels nous avons joué n'ont duré que quelques minutes. On peut choisir d'aller directement au bout ou d'explorer un peu et de récupérer tous les objets de collection sous forme de pièces de puzzle. C’est ça qui est intéressant : se divertir avec tout ce que l’on voit.

AstroBot

Par exemple, un détail que j'ai particulièrement aimé, c'est qu'à un moment donné, il y avait un canard en caoutchouc géant, comme un gonflable, dans la piscine. Eh bien, lorsque nous sommes montés dessus, le mouvement que faisait le tissu en s'enfonçant sur nos marches était si réaliste qu'il semblait réel. Et ainsi de tout ce que nous voyons.

Astro Bot a la capacité de vous divertir en déplaçant une simple balle. Et sans oublier les animations amusantes de tous les personnages rencontrés ! Dans ce cas, la salle typique qui servait de centre de commandement a été remplacée par un système de galaxies à travers lequel nous voyageons avec notre vaisseauet que l'on peut contrôler en déplaçant la commande d'un côté ou de l'autre.

De la même manière, des affrontements contre des boss s'ajoutent à ces moments de plateforme. Dans le dernier aperçu du jeu diffusé, plusieurs d’entre eux ont en effet été vus. Dans mon cas, je n’ai pu affronter qu’une pieuvre géante. Ce match n’était pas trop difficile, mais cela ressemblait à une expérience amusante.

L'action de ce jeu ressemble tellement à un film que beaucoup n'y croient toujours pas, mais nous avons déjà joué à Phantom Blade 0 et c'est réel

Alors, à ce stade, il ne fait aucun doute que parler d’Astro Bot est synonyme de qualité et cette démo le prouve encore. Team Asobi a la capacité de créer un véritable parc d'attractions, aussi bien pour les adultes que pour les enfants, d'une manière qui rappelle beaucoup les meilleurs jeux Nintendo. Mais voici Astro Bot pour PlayStation, ou du moins il sortira à partir du 6 septembre. J'ai hâte d'y jouer en intégralité.

Dans 3DGames | Son annonce en a bouleversé plus d’un et c’est compréhensible, mais il ne faut pas le condamner prématurément. Nous avons joué à LEGO Horizon et vous pouvez voir la passion qu'il y a pour l'original

Dans 3DGames | Après avoir regardé Monster Hunter Wilds à huis clos, je suis convaincu que le nouveau RPG de chasse de Capcom a réalisé l'impossible

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *